La Flandre se mobilise pour le Pakistan

"Le gouvernement flamand envoie le médecin urgentiste anversois, Luc Beaucourt, en mission de reconnaissance au Pakistan", a annoncé le ministre-président flamand, Kris Peeters. Luc Beaucourt partira mercredi soir et sera de retour en Belgique le lundi 23 août pour faire son rapport.

Le docteur Beaucourt a tiré mercredi matin la sonnette d'alarme parce qu'il n'avait, pour l'instant, pas suffisamment de fonds pour mettre en place une mission d'aide médicale au Pakistan.

Il avait entre autres demandé à Kris Peeters de dégager des fonds.
Le ministre-président avait fait savoir mercredi midi qu'il avait débloqué une certaine somme d'argent en vue de réaliser une mission de reconnaissance.

Deux personnes, dont Luc Beaucourt, devront déterminer quels sont les besoins spécifiques du Pakistan et examiner comment la Flandre pourrait y répondre efficacement.

Luc Beaucourt et son coéquipier, accompagnés par des organismes locaux, se rendront dans les régions sinistrées.

Par ailleurs, une équipe de la Croix-Rouge flamande (Rode Kruis) est partie mercredi matin vers le Pakistan.

Croix-Rouge flamande

L'équipe de secours de la Croix-Rouge flamande (Rode Kruis) est partie mercredi matin de l'aéroport de Zaventem à destination du Pakistan.

Elle aidera les organisations locales à distribuer le matériel de première nécessité.

L'équipe, composée d'un volontaire belge, Laurent Van Eeckhout, et de deux Luxembourgeois, sera placée sous la direction d'une expert danoise.
Le groupe arrivera jeudi vers 2h30 à Islamabad, avant de se rendre dans la province du Punjab. Sa destination finale est la ville de Multan, l'une des cinq plus grandes villes du Pakistan.
"Sur place, l'équipe entrera en contact avec le Croissant Rouge pakistanais", explique Luc Humblé de la Croix-Rouge flamande.

L'équipe épaulera le Croissant Rouge pakistanais dans le domaine logistique. "Ensemble, ils se rendront dans les régions qui n'ont pas encore reçu d'aides. Ils évalueront les besoins et distribueront le matériel de première nécessité", ajoute Luc Humblé.

Le groupe restera quatre mois au Pakistan.

La Croix-Rouge flamande pourra également compter sur un autre Belge, Martijn Goddeeris.

Actuellement au Pakistan, Martijn Goddeeris est expert dans le domaine du logement d'urgence.