Zeebrugge : beaucoup de questions après l’autopsie

Le corps d’une femme découvert mercredi dans les dunes de Zeebrugge ne présente aucune trace de violence apparente, est-il apparu au terme de l'autopsie. Le corps n’a pas encore pu être identifié mais il devrait s’agir d’une jeune femme de 25 à 35 ans.

L'analyse toxicologique et scientifique des organes devrait aider à déterminer la cause précise de la mort.

L'autopsie a permis de savoir que le moment du décès remonte à deux ou trois semaines mais on ne peut pas encore dire avec certitude si la défunte a passé autant de temps sous le sable.

Il semble évident que le corps a été enterré, par un tiers, ce qui écarte la thèse d’un accident.

Le passage en revue de la liste des personnes disparues ne permet pas encore d'y voir plus clair.