Un sur trois pour les clubs belges

Le FC Bruges s’est imposé de justesse face au Dinamo Minsk 2-1, alors que le Racing Genk et La Gantoise se sont inclinés dans le cadre des matchs aller des barrages de l’Europa League.

La Gantoise s’est inclinée 1 à 0 au Kuip de Feynoord jeudi soir dans le cadre du match aller des barrages de l’Europa League.

Les Buffalos auraient mérité le nul face à un adversaire prenable.

Feyenoord prenait la direction des opérations dès l’entame du match, sans toutefois être dangereux.

Après 10 minutes plutôt brouillonnes, les Gantois rétablissaient progressivement les échanges et passaient même à côté du 0-1 à la 16ème lorsque Coulibaly, bien servi par Soumahoro, se retrouvait seul face à Mulder mais plaçait à côté de la cage néerlandaise.

Le jeu gantois s’accélérait et à la 22ème El Ghanassy, bien lancé par une talonnade d’Azofeifa, manquait de lucidité face au portier de Rotterdam.

Le coup semblait jouable face à des Néerlandais plutôt inconsistants en phase offensive.

A la 36ème, l’arbitre indiquait un coup franc dans le rectangle gantois pour une faute commise par Jorgacevic.

Ron Vlaar manquait le cadre. Score nul et vierge à la mi-temps.
La deuxième mi-temps était également partagée et les véritables occasions plutôt rares.

Wijnaldum, homme le plus dangereux du côté néerlandais, tentait bien d’apporter de la vivacité mais sans succès.

A la 79ème, phase confuse dans le rectangle gantois suite à un corner.

Leroy Fer profitait d’un contre heureux avant de frapper en pivotant et de tromper Jorgacevic.

La Gantoise devra inverser la tendance, face à un adversaire prenable, au match retour le 26 août à 20h00 au stade Jules Otten de Gand, pour se hisser en phase de poules de l’Europa League.

Genk battu 0-3 par Porto

Privés de leurs capitaines Joao Carlos, blessé, les Limbourgeois étaient dominés par les Portugais en 1e période.

L’arbitre accordait un penalty à Porto à la 28e minute, pour une faute de Joneleit, le remplaçant de Joao Carlos, sur Falcao.

Ce dernier se chargeait de transformer le penalty et de permettre aux Portugais de rejoindre les vestiaires avec un avantage d’un but.

Les hommes de Franky Vercauteren mettaient le nez à la fenêtre en seconde période, via Barda et De Bruyne, mais ne parvenaient pas à faire trembler les filets.

La tâche des Limbourgeois se compliquait encore plus lorsqu’ils furent réduits à 10 à la suite de l’exclusion d’Eric Matoukou à la 66ème.

Profitant de sa supériorité numérique, Porto doublait la mise à la 82ème minute, par Josef De Souza Dias, et remuait le couteau dans la plaie en plantant un 3e but par Fernando Belluschi à la 90ème.

Genk devra donc espérer un petit miracle, surmonter un handicap de trois buts encaissés à domicile, jeudi prochain lors du match retour à Porto pour espérer se qualifier pour la phase de poules de l’Europa League.

Bruges bat le Dinamo Minsk 2-1

Le FC Bruges a évité le pire lors du match aller des barrages pour l'Europa League de football, jeudi soir à Bruges. Mené après 6 minutes à peine, les Brugeois ont inversé la tendance dans les 20 dernières minutes pour s'imposer 2-1 face au Dinamo Minsk.

Coup de tonnerre au stade Jan Breydel quand à la 6ème minute et sur sa première occasion, le Dinamo Minsk ouvrait la marque via Dragun.

Le premier quart d'heure était d'ailleurs très délicat pour les hommes d'Adrie Koster, les Biélorusses prenant la défense brugeoise de vitesse à plusieurs reprises.

Stijn Stijnen devait s'employer à deux reprises afin d'éviter le naufrage.

Progressivement, Bruges prenait l'ascendant et multipliait les occasions via Vargas, Kouemaha et Perisic mais Gorbunov conservait ses filets inviolés jusqu'à la mi-temps.

Dirar remplaçait Vargas à la reprise et le club brugeois se ruait vers le goal adverse.

Mais les essais de Vadis, sur le poteau, et de Perisic n'y changeait rien.

Les Brugeois campaient dans le camp d'un Dinamo Minsk asphyxié.

A la 70ème, alors qu'Akpala allait seul au but, il était arrêté fautivement dans le rectangle.

Hoefkens se chargeait de convertir le coup de réparation: 1-1.

A la 84ème après un nouveau cafouillage dans le rectangle adverse, Blondel venait fusiller le portier biélorusse: 2-1.

Les Blauw en zwart évitaient ainsi le pire sans pour autant se rassurer.

Bruges devra se montrer plus réaliste à la conclusion et plus rigoureux en défense le 26 août dans l'enceinte du Dinamo Stadium de Minsk.