Vanackere: "l’UE va accroître son aide au Pakistan"

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, ainsi que l'Union européenne (UE), ont annoncé jeudi un accroissement de leur aide humanitaire au Pakistan, dévasté par des inondations sans précédent.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé que le désastre constituait "un test majeur de la solidarité internationale", appelant les Etats à agir d'urgence. Il avait survolé les zones sinistrées dimanche dernier.

Le ministre belge des Affaires étrangères, démissionnaire, Steven Vanackere (CD&V) a témoigné jeudi à New-York de la solidarité des 27 Etats membres de l'Union européenne à l'égard du peuple pakistanais, durement touché par les inondations de ces dernières semaines qui ont tué quelque 1.500 personnes, selon le gouvernement pakistanais qui a prévenu que ce chiffre pourrait augmenter à mesure de la découverte de l'étendue des dégâts.

Steven Vanackere, (photo) en tant que représentant de la Belgique, présidente en exercice de l'Union européenne, se faisait le porte-parole des 27 Etats membres de l'Union.

S'exprimant devant l'assemblée plénière des Nations Unies, réunie pour se pencher sur la situation dramatique au Pakistan, le ministre belge des Affaires étrangères a salué l'adoption de la résolution qui encourage la communauté internationale à apporter une aide précieuse à la population pakistanaise.
Il a rappelé que l'Union européenne contribuera pleinement à cet effort de solidarité.

Les 27 membres de l'Union ont déjà débloqué une aide de 110 millions d'euros, "qui sera augmentée de 30 millions d'euros", a-t-il annoncé à New-York.