Kim Clijsters devient n°3 mondiale

La Limbourgeoise, qui défendra dès lundi à New York son titre à l’US Open et s’est dit physiquement prête à l’épreuve, est passée ce mardi de la 4e à la 3e place au classement mondial des joueuses de tennis.

Pour la n°1 belge et jeune maman qui terminait la semaine dernière en quart de finale du tournoi de Montréal après avoir remporté la semaine précédente le tournoi de Cincinnati (photo), c’est le meilleur classement qu’elle ait atteint depuis son retour à la compétition professionnelle en 2009.

Au classement de la WTA, Clijsters n’est maintenant plus devancée que par l’Américaine Serena Williams et la Danoise Caroline Wozniacki, qui s’est imposée lundi à Montréal. Wozniacki compte 1.500 points de moins que la cadette des sœurs Williams, tandis que Clijsters se situe à 1.000 points de la Danoise.

Parmi les autres joueuses belges, Justine Henin reste 14e mondiale, tandis que Yanina Wickmayer recule de la 15e à la 17e place. Kirsten Flipkens perd aussi 2 places, pour se classer 71e joueuse mondiale.

Physiquement prête pour l’US Open

Entretemps, Kim Clijsters est arrivée à New York, où elle défendra dès lundi son titre de l’US Open, la 4e épreuve du Grand Chelem. En tant que tenante du titre, elle sera présente jeudi au tirage au sort.

« Physiquement, tout semble en ordre », indique la jeune Limbourgeoise sur son site internet. « Je n’ai pas passé d’examen complémentaire suite à la douleur à la cuisse ressentie à Montréal. Ce bandage mis pendant la rencontre avait été placé par précaution. Quelques jours plus tard, je ne ressens plus la moindre gêne ».

« Après les rencontres à Cincinnati et Montréal, je suis en phase avec ma préparation. Mon tennis a évolué pendant la semaine à Cincinnati, mais j’ai encore des problèmes au service. C’était déjà meilleur à Montréal. Je peux m’estimer heureuse de mon niveau. Reste à garder le cap et m’améliorer encore », conclut Kim Clijsters.