Le roi demande à Di Rupo de poursuivre

Après le blocage des négociations entre sept partis pressentis pour soutenir une réforme de l'Etat, le préformateur Elio Di Rupo a été reçu au Château de Laeken, dimanche à 18h et a demandé au Roi d'être déchargé de sa mission. Le souverain a refusé et lui a demandé de poursuivre sa mission, ce qu'il a accepté.

Elio Di Rupo a été reçu au Château de Laeken pendant plus de 3 heures, vers 21h son véhicule a quitté le Château.

A l'issue de l'entretien le Palais a annoncé via un communiqué que le préformateur avait demandé à être déchargé de sa mission mais que le roi avait refusé et lui avait demandé de poursuivre sa mission.

Le roi veut impliquer les partenaires sociaux

Elio Di Rupo devra s’occuper de trois dossiers :
D'abord, sur "BHV (Bruxelles-Hal-Vilvorde), le refinancement de Bruxelles, les modalités de préparation de la nouvelle loi de financement sur base des 12 principes convenus et sur les liens entre ces 3 sujets afin de rétablir la confiance entre les négociateurs" a insisté le Palais.

Ensuite, "en réunissant les partenaires sociaux afin de parler avec eux des matières qui les concernent plus directement".
Lors de sa sortie du Palais Elio Di Rupo n’a fait aucun commentaire, les autres négociateurs se sont aussi réfusé à toute déclaration. Le préformateur donnera une conférence de presse, ce lundi à 11h30 au Parlement fédéral.