C'est la rentrée scolaire dans le primaire

Ce mercredi 1er septembre, c’était la rentrée pour 1,1 millions d’écoliers flamands. Pour 130.000 enseignants de l’enseignement primaire une nouvelle année scolaire débute également.

Quelques semaines avant la rentrée, on avait redouté que certains enfants flamands n’aient pas de place en classe.

Mais finalement le problème a été résolu. Ainsi, à Anvers 2.000 places supplémentaires ont été crées dans des classes de containeurs.

A Bruxelles, ce sont 300 places supplémentaires qui ont été crées. Cependant, tous les enfants ne se retrouvent pas dans l’école de leur choix.

Le manque de place dans les classes reste néanmoins un problème pour l’avenir, un problème sur lequel va devoir se pencher, dans les prochaines semaines, le ministre flamand de l’Enseignement Pascal Smet.

Il devra aussi mettre en place une nouvelle Convention Collective de Travail (CCT) pour les enseignants. Une manière de rendre la profession plus attractive.

Le système de facture maximale, qui fixe le montant maximum à payer par les parents pour une année scolaire sera évalué.

Test linguistique

Les enfants qui entrent en première année primaire mais qui n’ont pas suffisamment fréquenté l’école maternelle flamande, devront passer un test linguistique avant de commencer l’année scolaire.
Par ailleurs, les parents doivent signer une déclaration dans laquelle ils s’engagent à conduire leur enfant à l’heure à l’école et à surveiller leurs devoirs scolaires.

L’enseignement secondaire sera également revu et rénové. Une nouvelle méthode y sera enseignée, la science des médias. Les élèves y apprennent à rechercher de manière efficace l’information sur Internet.et comment la décrypter.