“L’assurance maladie peut dépenser moins”

Dans une note, dont le quotidien flamand De Standaard a pu prendre connaissance, la Commission de contrôle du budget de l’assurance maladie estime que cette dernière peut réaliser facilement 2 milliards d’euros d’économies structurelles.

La Sécurité sociale, dont l’assurance maladie constitue une partie importante, continuera à s’endetter toujours davantage au cours des prochaines années, pour atteindre en 6 ans un endettement de 23 milliards d’euros si rien n’est entreprit pour redresser la situation.

Actuellement, le déficit est principalement comblé par des emprunts et des subsides supplémentaires provenant du trésor public. Mais la Commission de contrôle du budget estime que l’assurance maladie peut économiser aisément 2 milliards d’euros en gelant les dépenses pour l’année prochaine et en ne les laissant pas augmenter de 4,5% comme le stipule la législation. Ceci permettrait de réaliser déjà une économie d’un milliard d’euros.

A cela pourrait venir s’ajouter une série d’économies qui ont été convenues par le passé mais n’ont jusqu’ici jamais été menées à bien.

La Commission estime également dans son rapport que de nouvelles dépenses devraient d’abord être mieux évaluées et que les hôpitaux et médecins pourraient se montrer encore plus économes dans leurs traitements.

Selon la Commission, il faut trouver « de nouvelles initiatives urgentes » qui permettraient d’économiser 250 millions d’euros. Pareil montant pourrait aussi être économisé les années suivantes. La note présente 25 pages d’exemples de dépenses inutiles et de sous-estimations flagrantes des dépenses.