En Flandre, 73 caméras automatiques supplémentaires

La ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics, Hilde Crevits (CD&V), débloque 5 millions d’euros pour l’installation de 73 caméras automatiques supplémentaires le long des routes régionales.

Les nouvelles caméras automatiques chargées d’enregistrer les excès de vitesse le long des routes nationales et les passages au feu rouge doivent permettre de réduire le nombre de morts dans les accidents de la circulation en Flandre à moins de 200 et le nombre de blessés graves à moins de 1.500 d’ici 2020.

Selon la ministre de la Mobilité, Hilde Crevits (photo), les nouvelles caméras seront placées à des endroits de risque accru d’accidents.

Des caméras supplémentaires ne seront donc pas placées le long des autoroutes, la priorité y étant en effet donnée au contrôle de la vitesse sur des trajets plutôt qu’en des points précis. Un projet-pilote est actuellement testé.

Quelque 34 nouvelles caméras seront placées à des feux rouges ou à des carrefours, dont 11 caméras en Flandre occidentale, 6 en Flandre orientale, 6 en Brabant flamand, 9 en région anversoise et 2 dans le Limbourg.

A cela viendront s’ajouter 39 caméras pour enregistrer les excès de vitesse sur des routes, dont 3 en Flandre occidentale, 9 en Flandre orientale, 6 en Brabant flamand, 14 en région anversoise et 7 dans le Limbourg.