Les médiateurs rencontrent Bart De Wever

Chargés par le roi Albert II de relancer rapidement les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement fédéral, André Flahaut (PS, photo principale) et Danny Pieters (N-VA) s’entretiennent ce mercredi avec les présidents des partis socialistes et démocrates-chrétiens et de la N-VA.

Désignés samedi dernier par Albert II pour relancer les discussions de préformation, qui avaient échoué sous la conduite d’Elio Di Rupo (PS), les présidents de la Chambre et du Sénat ont entamé leur mission ce mardi.

Ils ont commencé par rencontrer les représentants des partis écologistes flamand et francophone. Après Wouter Van Besien (Groen !) et Jean-Michel Javaux (Ecolo), les médiateurs ont cependant aussi convoqué hier la présidente du CDH, Joëlle Milquet (photo).

Ce mercredi, André Flahaut et Danny Pieters poursuivent leurs entretiens de médiation. Ils ont d’abord rencontré la présidente du SP.A, Caroline Gennez (photo), avant de s’entretenir avec Wouter Beke, président ad intérim des démocrates-chrétiens flamands du CD&V.

Cet après-midi, les deux médiateurs devaient aussi encore parler avec le président de la N-VA, Bart De Wever. Ils convoqueront pour jeudi le président du PS et ex-préformateur, Elio Di Rupo.

Les médiateurs avaient évalué qu’il leur faudrait 3 jours pour mener à bien leur mission, mais il semble déjà qu’ils n’arriveront pas à un résultat avant le week-end. Leur tâche principale est de restaurer la confiance entre les deux plus grands partis impliqués dans les négociations, à savoir le PS et la N-VA.