L'Eurométropole dévoile sa carte touristique

L’Eurométropole qui regroupe Lille, Courtrai et Tournai a présenté jeudi au Musée des Beaux-Arts de Tournai, sa toute première carte touristique commune. Une centaine de sites sont recensés dans la région transfrontalière.

L'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est le premier Groupement Européen de Coopération Territoriale en Europe. Au total ce sont 145 communes qui ont décidé de s’unir dans ce projet ambitieux.

2 millions d'habitants

Céline Deléglise, responsable de la communication, explique que "cette carte est déstinée aux 2 millions d’habitants de l’Eurométropole et leur offre des tas de possibilités de distraction. L’objectif est aussi de générer des flux entre les trois régions".

On découvre sur cette carte des musées, des châteaux, des sites archéologiques, des fabriques culturelles, mais aussi des espaces naturels, des lieux de mémoire, des parcs d’attraction, et mêmes les centres commerciaux des grandes villes que sont Lille, Courtrai et Tournai.

Cette carte touristique est la première concrétisation du partenariat de l’Eurométropole qui a son siège à Lille, la Belgique ayant hérité des services opérationnels.

"Même si l’Eurométropole reste encore aux yeux de nombreux concitoyens très abstraite, de nombreuses avancées ont été réalisées mais ne sont pas toujours visibles" ajoute Céline Deléglise.

L’Eurométropole a été crée en juilet 2008, depuis lors, l’offre en matière touristique a été analysée et les possibilités de développement étudiées.

Office de tourisme virtuel

Cette carte touristique n’est que le premier outil de toute une série de moyens de communication qui vont voir le jour prochainement.

La prochaine étape sera la réalisation en janvier d’un portail qui sera la vitrine de l’Eurométropole, suivi d’un site internet plus spécialisé qui sera un véritable office du tourisme virtuel.

La carte touristique sera disponible dans les offices du tourisme de Flandre occidentale, de Wallonie Picarde et de Lille Métropole.