Les portiques dans le métro rapportent gros

Les recettes des stations de métro de la STIB équipées de portiques ont monté en flèche avec près de 70% de rentrées en plus. La société bruxelloise des transports en commun se félicite par ailleurs de l’élimination de la fraude dans ces stations.

Les recettes ont augmenté de près de deux tiers face à l'été 2009 dans les 14 premières stations de métro bruxelloises équipées de portiques, passant de 355.000 à 572.000 euros. Cette augmentation porte sur les mois de juillet et août.

Si l'augmentation moyenne est de 70% pour toutes ces stations, dans certaines d'entre elles les recettes ont carrément doublé (Gare de l'Ouest, Osseghem, Pannenuis).

La station Porte de Namur arrive en tête du classement de celles qui rapportent le plus, avec près de 80.000 euros supplémentaires.

Un grand succès pour la STIB, qui se félicite des rentrées supplémentaires (près de 220.000 euros) mais aussi de l'élimination de la fraude dans ces stations.