Une fusillade à Meulebeke fait 2 morts

La police est encore toujours à la recherche de l’auteur des coups de feu qui ont abattu, samedi après-midi, deux frères trentenaires d’origine turque. Le frère du tireur a été appréhendé et interrogé samedi. La police a dû patrouiller toute la nuit dans la petite ville de Flandre occidentale, en raison de tensions avec des membres de la communauté turque.

Ce samedi après-midi, deux frères âgés de 32 et 33 ans ont été abattus dans la petite ville de Meulebeke (Flandre occidentale). L’une de ces deux victimes belges d’origine turque est décédée sur place, tandis que l’autre a succombé dans l’ambulance qui l’emmenait à l’hôpital de Roulers.

Les deux frères ont été abattus alors qu’ils rendaient visite à deux autres frères également d’origine turque, avec lesquels ils avaient un différend. Il semble que ce soit l’un des deux frères qui recevaient la visite qui ait tiré avec une arme. Les deux visiteurs ont été touchés de plusieurs balles.

Les voisins ont vu une voiture quitter les lieux, emportant vraisemblablement l’auteur des coups de feu. Le frère de ce dernier a pu être appréhendé et a été interrogé. Ce dimanche après-midi, la police était encore toujours à la recherche du meurtrier. Une querelle de famille serait à l’origine de l’incident dramatique.

A la suite de la fusillade, des tensions ont éclaté à Meulebeke entre divers membres de la communauté turque locale et la police. Les forces de l’ordre ont continué à patrouiller toute la nuit dans les rues de la localité. Une autopsie des deux victimes devait avoir lieu ce dimanche