Ford Genk assure de l’emploi jusqu’en 2020

Les travailleurs de Ford à Genk et Lommel et la direction se sont mis d'accord lundi sur un plan prévoyant des économies de 12% sur les coûts de personnel, en échange d'une sécurité d'emploi jusqu'en 2020, par le biais de trois nouveaux modèles pour l'usine de Genk et d'une garantie d'investissement pour Lommel.

La direction européenne de Ford doit cependant encore donner son feu vert à cet accord. Le contenu de l'accord conclu par la direction et les syndicats a été présenté à l'ensemble du personnel lundi.

Les travailleurs ont exprimé peu d'opposition, selon Rohnny Champagne, délégué FGTB.

"Ca et là, il y a des gens contrariés par l'absence de hausses salariales. Mais la garantie d'emploi jusqu'en 2020 fait passer la pilule. On nous a même promis que si l'un des trois nouveaux modèles ne marchait pas, un quatrième serait construit à Genk en compensation. Dans les grandes lignes, la base est donc satisfaite de l'accord, de sorte que nous devrions être en mesure de signer cet accord avec la direction".

La direction a également prévu une garantie d'investissement pour le site de Lommel, qui emploie 350 personnes.