35.000 agents reçoivent chacun 10.600 euros

Quelque 35.000 agents de police vont percevoir chacun une prime d’environ 10.600 euros. Il s’agit en fait de primes de vacances qui n’ont pas été payées durant plusieurs années.

Depuis 2002, les agents administratifs ont droit à une "prime Copernic", soit un complément à la pécule de vacances.

Les autorités avaient estimé que les agents de police n’avaient pas droit à cette prime, mais le syndicat de la police belge, Sypol, a contesté cet avis devant la justice. Cette dernière a à présent donné raison aux agents de police.

L'action initiée par le syndicat policier devant la 21e chambre du tribunal civil de Bruxelles vient en effet d'aboutir à la condamnation de l'Etat belge, coupable d'avoir dicriminé les "policiers opérationnels" dans l'octroi des primes de la réforme Copernic.

Les autorités se retrouvent donc à devoir débourser un total de 370 millions d’euros d’arriérés, ce qui équivaut à une moyenne de 10.600 euros par agent.

La ministre sortante de l’Intérieur, Annemie Turtelboom (Open VLD) estime que ce jugement est important. Elle désire discuter de cet imprévu financier lors de la prochaine réunion du gouvernement.

Notons que le tribunal a donné 7 mois à l'Etat pour se conformer à sa décision.