Les premiers tests salivaires ont été effectués

La police a effectué hier soir une première vague de tests de salive à Wervik, en Flandre occidentale. Ces contrôles doivent détecter les conducteurs sous influence de drogues. Quatre conducteurs ont été contrôlés positifs.

Cela fait quelques semaines que la campagne a été lancée. Des affiches (photo) avaient ainsi été placées le long des routes flamandes annonçant l’arrivée de nouveaux tests de salive. Ceux-ci permettent de détecter les conducteurs sous influence de drogue. Le résultat est obtenu après 12 minutes d’attente.

Les premiers contrôles ont été effectués dans la nuit de jeudi à vendredi, à Wervik. Au total, cinquante conducteurs ont été contrôlés. Quatre d’entre eux (8%) ont eu un résultat positif. Six autres roulaient sous l’influence de l’alcool.

Au total, cinq permis ont été retirés. Les conducteurs qui roulaient sous emprise de drogue risquent une amende de 11.000 euros et une interdiction de conduite pouvant aller jusqu’à 5 ans.

Notons que différentes actions de ce genre sont prévues pour les prochains jours et les prochaines semaines, également dans d’autres zones de police.