Anvers: l’Open-VLD reste dans la majorité

Alors qu’il y a deux semaines, l’Open-VLD annonçait qu’il quittait la majorité communale d’Anvers, la direction du parti s’est finalement unanimement prononcée pour son maintien après avoir reçu certaines garanties de ses partenaires de coalition.

Il y a deux semaine, les libéraux anversois voulait quitter la majorité communale d’Anvers en protestation contre les coûts supplémentaires engendrés par la décision du gouvernement flamand de construire un tunnel, et non un pont, pour boucler le ring d’Anvers.

Ce samedi, la direction de l’Open-VLD d’Anvers s’est finalement unanimement prononcée pour son maintien dans la majorité communale anversoise, et ce après avoir reçu la garantie de ses partenaires de coalition, le SP.A et le CD&V/N-VA, qu’il n’y aura pas d’augmentation d’impôts pour les Anversois jusqu’en 2018.

Le parti a ainsi reçu l’assurance que tout surcoût généré par la construction d’un tunnel dans le cadre du projet de l’Oosterweel sera donc supporté par le gouvernement flamand, et non par la ville.