Eurostar commande dix nouveaux trains

Eurostar, l'opérateur ferroviaire qui relie la Belgique et la France au Royaume-Uni, a annoncé jeudi, le lancement d'un programme d'investissement de plus de 800 millions d'euros pour l'achat de 10 nouveaux trains Eurostar e320 et la rénovation des rames actuelles.

L'investissement, qui sera mené à partir de 2011, comprendra d'abord l'achat de 10 nouveaux trains Eurostar e320, construits par l’allemand Siemens, qui a remporté l'appel d'offres lancé par Eurostar.

Comme son nom l'indique, ce train roulera à 320 km/h, mesura 400 m de long et pourra accueillir 900 passagers, soit plus de 20% qu'actuellement, dans les 16 voitures.

Le nouveau train permettra de réduire les temps de parcours. L'accent sera également mis sur le confort, l'élégance et l'aspect pratique. Ainsi, les nouveaux aménagements intérieurs seront équipés de wifi ou encore d'informations en temps réel.

L'investissement portera également sur la rénovation des rames actuelles. Ce programme débutera à partir de 2012 pour se terminer en 2014.

La rénovation concernera aussi les aménagements intérieurs.

Colère du gouvernement français

Filiale commune de la SNCF française, de la SNCB belge et du groupe public britannique LCR, la compagnie Eurostar a choisi l'allemand Siemens face au français Alstom.

Cette commande a suscité la colère du gouvernement français, qui a affirmé que les rames du groupe allemand n'étaient pas conformes aux règles de sécurité dans le tunnel sous la Manche, des propos qui ont été démentis par Bram Smets, porte-parole d’Eurostar qui a assuré que les trains Siemens étaient bien conformes.