Mesures d’économie en vue à la SNCB?

Selon un document émanant de B-Mobility, la division chargée du trafic national de voyageurs, révélé par les syndicats, la société des chemins de fer prévoirait de fondamentalement modifier son service à la clientèle et notamment de réduire les services aux guichets.

La SNCB aurait ainsi l’intention d’installer 747 nouveaux distributeurs automatiques de tickets. Par ailleurs la vente de tickets à bord des trains serait supprimée à partir de 2012.

Selon les syndicats, 300 emplois seraient menacés par ce plan d’économie.

Ces informations ont toutefois été démenties, ce vendredi par un communiqué de la SNCB.

La société nationale des chemins de fer insiste sur le fait que le document émanant de B-Mobility ne fait que présenter des pistes de réflexion. "Aucune décision en ce sens n'a donc été prise", souligne la SNCB.

"Il n'y aura pas de fermeture de guichets, aucune taxe ne sera demandée au guichet et les voyageurs auront toujours la possibilité d'acheter un billet dans le train. Il n'est pas non plus question de fermer des gares ou des points d'arrêt", explique la SNCB.

Par contre, l'entreprise ferroviaire reconnaît vouloir élargir davantage ses canaux de distribution via l'achat de nouveaux distributeurs automatiques.

"Les clients auront ainsi la possibilité d'acheter, à tout moment et dans toutes les gares et points d'arrêt, leur billet", précise la SNCB.

Grève générale le 18 octobre

Le syndicat socialiste des cheminots a décidé d'organiser une grève générale du dimanche 17 octobre 22h00 au lundi 18 octobre 22h00, sur l'ensemble du réseau ferroviaire.

Cette grève générale sera précédée du blocage du trafic marchandises le 11 octobre, a annoncé jeudi la CSGP-Cheminots. 

Des arrêts de travail ne sont pas non plus exclus le 11 octobre. Ces actions font suite à l'insatisfaction du syndicat sur les réponses qu'il a obtenues après les dernières réunions du comité de pilotage et de la commission paritaire nationale concernant le dossier Cargo et la situation générale au sein de l'entreprise.

La CGSP-Cheminots dénonce aussi l'instauration d'un supplément de 7 euros pour l'achat de billets internationaux aux guichets qui conduira, selon elle, à la suppression de 200 postes de travail et à la fermeture de guichets dans 45 gares.