Affaissement du sol à la prison de Forest

Cinq cellules de l’établissement pénitentiaire bruxellois, datant de 1910, sont temporairement inaccessibles après l’affaissement d’une partie du dallage du couloir qui fait suite à une fuite d’eau. Les travaux de réparation devraient durer plusieurs semaines.

La fuite d’eau a eu lieu dans le système d’évacuation d’eau situé sous le dallage du couloir central de l’aile de la prison réservée aux détenus qui travaillent. Ces derniers ont le droit de prendre une douche tous les jours en raison de leurs occupations, contrairement aux autres prisonniers.

La fuite a causé un affaissement d’une partie du dallage du couloir, ce qui a rendu cinq cellules temporairement inhabitables. Un autre affaissement s’est produit plus loin dans le couloir, à l’endroit où les détenus doivent vider leur pot de chambre.

Selon la Régie des Bâtiments, les fondations de cette aile ne seraient cependant pas atteintes. Il n’y aurait pas de danger pour la stabilité du bâtiment. Les travaux de réparation devraient néanmoins durer quelques semaines.

La fuite d’eau est probablement due à la vétusté du bâtiment. La prison de Forest date en effet de 1910. Avec celle de la commune bruxelloise de Saint-Gilles, elle est la plus ancienne du Royaume.

Une nouvelle prison devrait être construite à Haren, en région bruxelloise, pour remplacer celle de Forest. Mais elle ne sera pas prête avant 2016 au plus tôt.