Infractions classées sans suite à Anvers

Le parquet d’Anvers ne va plus poursuivre les personnes qui ont commis une petite infraction comme un excès de vitesse. Le parquet ne peut plus faire face à l’énorme quantité de procès verbaux. Le procureur du roi d’Anvers Herman Dams plaide pour un changement de système, il estime que les amendes de roulages devront d’abord être payées avant de pouvoir être contestées.

Depuis l’implantation de radars automatiques, le nombre de constat d’excès de vitesse a explosé. L’afflux de procès verbaux est à ce point important que le parquet d’Anvers a voulu tirer la sonnette d’alarme ;

"Un petit excès de vitesse est considéré comme une distraction, les poursuites seront donc classées sans suite" a déclaré Herman Dams.

"Nous n’avons pas d’autres choix, car nous ne parvenons plus à traiter tous les dossiers".

Herman Dams ajoute qu’il faut modifier le système. Les amendes devraient d’abord être payées et si les citoyens décident de contester l’infraction, ce sera à lui d’aller devant le juge et non plus au parquet.