Victor Hissel condamné à 10 mois de prison

L’avocat liégeois (photo), qui avait défendu dès 1996 les parents de deux victimes du pédophile Marc Dutroux, a consulté entre 2005 et 2008 des milliers d’images et une douzaine de sites à caractère pédopornographique.

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné Victor Hissel à 10 mois d’emprisonnement ferme pour avoir consulté, entre 2005 et 2008, quelque 7.455 images litigieuses et 12 sites internet à caractère pédopornographique. Le tribunal a stigmatisé la manière dont l’avocat liégeois avait tenté de se déresponsabiliser des faits lorsqu’il les avait banalisés et minimisés.

Hissel consultait sur ces sites spécialisés les "prévues", des images destinées à allécher les clients, sans toutefois payer pour consulter les autres images de ces sites commerciaux. Il avait été identifié comme visiteur des sites dans le cadre de l’"opération Koala".

Il n’est pas encore clair si celui qui fut dès 1996 l’avocat des parents de Julie Lejeune et Melissa Rousso, deux victimes mortelles du pédophile Marc Dutroux, ira en appel contre le jugement. Il a souhaité que "les médias me laissent souffler".