La N-VA réintroduit la scission de BHV à la Chambre

Le groupe N-VA à la Chambre a introduit à nouveau lundi la proposition de loi de scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, qui avait été approuvée par la commission de l'Intérieur lors de la dernière législature.

La proposition a été déposée par le groupe entier, comme l'avait annoncé la semaine dernière son chef, Jan Jambon, au cas où la mission de clarification de Bart De Wever se solderait par un échec.

"Nous avons tenu parole, surtout après le rejet rapide des francophones du texte de compromis de De Wever", a indiqué le parti.

Lors d’un entretien avec la première radio de la VRT, le député nationaliste flamand Ben Weyts a indiqué qu’il croyait encore que la scission la plus rapide et la plus efficace de BHV devait être réalisée via la table des négociations.

"Mais quand nous offrons une proposition nuancée et que celle-ci est directement rejetée, et de manière peu subtile, le message est dès lors clair", a-t-il souligné.