Les bus de De Lijn souvent flashés

Les chauffeurs de bus de la société flamande de transports en commun sont de plus en plus souvent flashés. Ainsi en 2009, ils ont récolté au total 940 amendes pour excès de vitesse.

Une des explications apportée par De Lijn est l’augmentation du nombre de radars automatiques et des contrôles de vitesse et aussi l’augmentation des kilomètres parcourus par les bus.

"Les chauffeurs de bus de la société De Lijn qui reçoivent une amende doivent "en principe" toujours en payer une partie de leur poche", a expliqué le porte-parole de la société Tom Van de Vreken.

"Cette partie augmente si le chauffeur concerné reçoit des procès-verbaux supplémentaires endéans les 12 mois. Finalement le chauffeur doit payer, lui-même, la totalité de l’amende".

Les chauffeurs qui ont une conduite "inadaptée" doivent suivre des cours de conduite. Selon le porte-parole de De Lijn, l’accent est surtout mis sur la sécurité routière.