"Pour un accord ambitieux sur la biodiversité"

La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) s'est envolée dimanche pour le Japon dans le cadre du volet ministériel de la 10ème conférence de la Convention des Nations Unies sur la biodiversité qui se tient à Nagoya du 18 au 29 octobre.

Joke Schauvliege n'est cependant pas partie seule puisque 6.942 Belges ont embarqué pour leur part à bord d'un vol virtuel organisé par le WWF.

Des représentants du WWF Belgique étaient présents à Brussels Airport et ont en effet remis à la ministre un avion virtuel de 20 mètres de long "pour l'encourager à défendre un accord ambitieux pour la protection de la biodiversité.

Cet avion virtuel fait office de pétition (http://wwf.be/tousanagoya) et symbolise la mobilisation belge autour des enjeux de la biodiversité à Nagoya", souligne le WWF Belgique dans un communiqué.
 

Du 18 au 29 octobre, lors de ce sommet international des Nations Unies sur la biodiversité, les représentants de 193 Etats de la planète tenteront d'aboutir à un accord sur un plan global destiné à freiner la perte de biodiversité actuelle.

La Belgique occupant actuellement la présidence de l'Union européenne, la ministre Schauvliege dirigera non seulement la délégation belge mais elle représentera aussi le point de vue européen.