La Flandre supprime le "jobkorting"

Depuis 2009, les travailleurs flamands bénéficiaient d’une réduction forfaitaire du précompte professionnel. Hier, le gouvernement flamand a décidé de supprimer le "jobkorting" dans le but d’atteindre un budget 2011 en équilibre. La mesure permettrait en effet d’économiser 75 millions d’euros.

La réduction forfaire du précompte professionnel a été instaurée en 2009 par le ministre des Finances flamand de l'époque, Dirk Van Mechelen (Open VLD). Les travailleurs flamands bénéficiaient alors d'une réduction forfaitaire de 300 euros. Elle a ensuite été réduite à 125 euros maximum et réservée aux bas revenus. En 2010, quelque 600.000 flamands avec un revenu inférieur à 18.500 euros en ont bénéficié.

Hier, le gouvernement flamand a finalement décidé de supprimer en 2011 le "jobkorting". Le gouvernement veut un budget en équilibre en 2011. Pour y arriver, il s'est initialement imposé des économies pour 376 millions d'euros. Mais, récemment il est apparu qu'il restait malgré tout un trou de 94 millions d'euros à combler. La Flandre recevra en effet du fédéral une dotation moins élevée que ce qui avait été budgété.

La suppression de la diminution forfaitaire du précompte professionnel permet non seulement d'économiser 75 millions d'euros mais elle a aussi pour conséquence de ne plus être soumis aux critiques de la Commission européenne. Celle-ci menaçait en effet de poursuivre la Flandre devant la Cour européenne car elle considère la mesure discriminatoire pour ceux qui travaillent en Flandre mais n'y habitent pas.