Des lithographies de Tintin vendues à 33.600 euros

La 18e vente publique de « Banque Dessinée », organisée ce dimanche dans la commune bruxelloise d’Ixelles, a rapporté quelque 455.000 euros. Le meilleur score de la journée a été réalisé par une œuvre du dessinateur Hergé. Il s’agit d’un coffret WWF contenant 10 lithographies de Tintin, qui est parti au prix de 33.600 euros (frais compris).

Pas moins de 814 lots étaient présentés ce dimanche à la vente publique ixelloise consacrée à la bande dessinée. Au total, elle a rapporté 455.000 euros (hors frais de 20%). Environ 85% des lots mis en vente ont trouvé acquéreur.

Le meilleur score de la journée a été réalisé par une œuvre du dessinateur belge Hergé (photo), réalisateur de la série des albums de Tintin et Milou, mondialement connue. Un coffret WWF contenant 10 lithographies de Tintin a ainsi été vendu pour 33.600 euros (frais compris). Son prix avait été estimé entre 25.000 et 30.000 euros.

Une édition originale en noir et blanc de 1930 de l’album « Tintin au Pays des Soviets » a atteint le prix de 19.200 euros, tandis qu’une édition noir et blanc de 1931 de l’album « Tintin au Congo » est partie pour 17.400 euros.

D’autre part, une illustration en couleurs du dessinateur Franquin, représentant le marsupilami (photo d'archives) et les petits marsus se rendant à l’école, a été vendue à 20.400 euros, soit bien au-dessus des estimations de 12.000 à 15.000 euros.

Autre surprise de cette vente publique : une planche originale de « Tif et Tondu », publiée dans le Journal de Spirou en 1956, a trouvé acquéreur pour 19.200 euros. Elle avait été évaluée entre 8.000 et 10.000 euros.