Le VIH plus présent que jamais

En 2009, 1.135 nouveaux cas diagnostiqués d'infection par le VIH ont été enregistrés en Belgique, soit le nombre le plus élevé observé depuis le début de l'épidémie. C’est ce qui ressort du rapport annuel de l'Institut de santé publique (ISP) sur l'Epidémiologie du SIDA et de l'infection à VIH en Belgique.

L'ISP a constaté qu'après une hausse importante observée à partir de 1997, le nombre de personnes déclarées séropositives a tendance à se stabiliser depuis 2004 et se situe entre 1.000 et 1.135 cas par an, soit une moyenne de 3 infections diagnostiquées par jour.

Les infections par contacts hétérosexuels ont baissé ces dernières années. Alors qu'elles atteignaient 67% des infections diagnostiquées en 2002, elles représentaient 50% des infections en 2009.

A l'inverse, le nombre d'infections diagnostiquées chez les homo/bisexuels masculins est en forte augmentation. Alors que les cas de séropositivité dans la population homo/bisexuelle masculine constituaient 23% des infections diagnostiquées en 2002, ils ont atteint 46% des infections l'an dernier, lorsque le mode de transmission est connu.

Les infections à VIH diagnostiquées à un stade très tardif sont globalement en diminution: dans 40% des cas en 1997, contre 24% des cas en 2009.

En 2009, 111 nouveaux cas de SIDA ont été diagnostiqués. Depuis 1998, le nombre annuel de nouveaux diagnostics de SIDA varie entre 100 et 150 nouveaux cas rapportés par an.