Auteurs présumés de la tuerie de Wemmel arrêtés à Paris

Les deux suspects sont un Belge de 28 ans et un Congolais âgé de 30 ans, ils sont soupçonnés d'avoir participé au meurtre de l’avocat Michel De Vleeschouwer, de son fils et de son épouse, le soir du 14 novembre dernier.

Le 14 novembre dernier, vers 18h40, trois hommes avaient sauvagement abattu à leur domicile familial du Val Brabançon, à Wemmel, l'avocat Michel De Vleeschouwer, 57 ans, son épouse Françoise Grumbers, 48 ans, et leur fils Nicolas, 21 ans.

Les malfaiteurs avaient également grièvement blessé la petite amie du fils, Ebrue, 22 ans, qui avait pu, malgré ses blessures, prévenir les secours juste après les faits.

Son témoignage avait également permis d'établir un portrait-robot de l'un des suspects.

Les auteurs s'étaient présentés au domicile des victimes pour l'achat d'une BMW 325i cabrio appartenant à Nicolas.

Après leur méfait, ils étaient finalement repartis avec deux Mercedes, propriété de l'avocat décédé.

Un premier suspect, Frédéric M., 25 ans, avait été interpellé le lendemain des faits au Luxembourg, au volant de l'une des deux Mercedes volées.

La procédure d'extradition de ce suspect est toujours en cours.

Traces des deux suspects retrouvées dans la maison

Des traces de la présence des deux suspects interpellés à Paris ont été relevées par les enquêteurs sur les lieux du triple meurtre de Wemmel, révèle l'avocat Xavier Magnée, partie civile pour la famille De Vleeschouwer.