Le leader Genk battu par La Gantoise

En ouverture de la 17e journée du championnat de Belgique de football, le Racing Genk a essuyé ce vendredi soir une défaite à domicile face à La Gantoise, par 1 à 2. Il reste actuellement encore leader au classement, mais pourrait perdre sa place si Anderlecht bat Charleroi ce samedi soir.

Plus de 21.000 spectateurs s’étaient rassemblés dans les tribunes de la Cristal Arena pour assister au match au sommet qui opposait, ce vendredi soir, le Racing Genk leader au classement et La Gantoise, en ouverture de la 17e journée de jeu de la première division belge de football. Les Gantois sont parvenus à infliger aux Limbourgeois leur troisième défaite de la saison, par 1 à 2.

La partie avait pourtant très mal débuté pour les visiteurs, puisque le Racing Genk inscrivait son premier et unique goal dès la 3e minute de jeu. Torben Joneleit ouvrait le score de la tête (photo). Les Gantois ne tardaient cependant pas à réagir, mais c'est Joao Carlos du Racing Genk qui, mis sous pression par Shlomi Arbeitman, égalisant à la 11e minute pour La Gantoise en mettant le ballon dans son propre goal.

Les visiteurs se créaient davantage d’occasions de marquer que les Limbourgeois et, à la 32e minute, Shlomi Arbeitman (photo principale) inscrivait le second but de La Gantoise : 1-2.

La rencontre était déjà jouée à la demi-heure de jeu, car plus aucun but ne tomba jusqu’au coup de sifflet final. Genk dominait en seconde mi-temps, mais sans parvenir à marquer. A l’heure de jeu, les Gantois devaient d’ailleurs se passer de Marko Suler, renvoyé sur les bancs avec deux cartes jaunes. Les dix joueurs de La Gantoise faisaient néanmoins bloc et défendaient jusqu’à la fin leur avantage.

Le Racing Genk reste momentanément leader du classement, avec 36 points, mais risque de perdre sa place si Anderlecht (34 points vendredi soir) bat ce samedi soir l’équipe de Charleroi. Quant à La Gantoise, elle est troisième, avec 32 points.