Dix paras belges envoyés en Côte d’Ivoire

Le gouvernement a envoyé ce week-end dix membres des "Forces spéciales" belges en Côte d'Ivoire pour la protection de l'ambassadeur et de son personnel diplomatique.
Thabo Mbeki et Laurent Gbagbo

Du côté du cabinet du ministre de la Défense, Pieter De Crem, on confirme que dix militaires "ont été envoyés dans la région d'Afrique occidentale par précaution".

La situation en Côte d'Ivoire est toujours très instable depuis les résultats contestés des élections présidentielles du 28 novembre. L'ancien président Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara exigent tous les deux la présidence. L'ex-président sud-africain Thabo Mbeki, envoyé par l'Union africaine(UA) à Abidjan, doit poursuivre sa médiation lundi en quête d'une solution à la crise.

La Belgique a donc décidé, par précaution, d'envoyer dix para-commandos. Il s'agit d'une équipe de sécurité, spécialisée dans la protection d'ambassade et de personnel diplomatique.
Sa tâche est de veiller à ce que l'ambassade puisse continuer à faire son travail.

L'envoi de militaires relève d'une demande du ministère des Affaires étrangères, lequel est responsable de la sécurité de son personnel