WikiLeaks: quatre sites sensibles en Belgique

Le site internet WikiLeaks a ausi publié une liste secrète de sites industriels et d'infrastructures sensibles à travers le monde que les Etats-Unis veulent protéger d'attaques terroristes.

Leur perte, selon le département d'Etat, "affecterait de manière significative" la sécurité américaine.

En Belgique, il est question de quatre entreprises, dont trois sont installées en Wallonie. Parmi elles, Germanium Mine Baxter SA à Lessines (Hainaut), ainsi que Glaxo Smith Kline à Rixensart et Wavre (en Brabant wallon).

Enfin, un site est recensé en Flandre:  Acellular Pertussis Vaccine Component, installé dans le port d'Anvers.

Le câble du département d'Etat, datant de février 2009, demande aux représentations diplomatiques américaines de recenser les infrastructures et entreprises dans le monde "dont la perte affecterait de manière significative la santé publique, la sécurité économique et/ou la sécurité nationale des Etats-Unis".

Dans cette liste, dont une copie a été publiée par le site WikiLeaks dans la nuit de dimanche à lundi et qui couvre de nombreux pays, figurent des câbles sous-marins de télécommunications, des ports, des mines et des entreprises fabriquant notamment des produits pharmaceutiques importants pour la santé publique.