Smet: "les profs aussi doivent travailler plus"

"Tout le monde doit travailler plus, et cela vaut aussi pour les professeurs", a lancé mardi le ministre flamand de l'Enseignement Pascal Smet (SP.A) sur les ondes de Radio 1 (VRT), après les plaintes de plusieurs recteurs d’universités flamandes confrontées à une pénurie de professeurs.

Les universités et hautes écoles du nord du pays ont enregistré un nombre record d'inscriptions en ce début d'année académique, mais les effectifs du personnel académique, eux, n'ont pas suivi cette courbe.

Selon Mark Waer (photo), recteur de l'Université catholique de Louvain (KUL), il manquerait 10% de professeurs, et son collègue gantois Paul Van Cauwenberge parle même d’une pénurie de 20% pour l'Université de Gand.

Le gouvernement flamand rappelle avoir débloqué 225 millions supplémentaires pour l'enseignement supérieur sur la période 2012-2025 et s'apprête à octroyer des moyens supplémentaires pour la recherche et le développement.

Mais pour Pascal Smet, les professeurs devront aussi y mettre du leur, en travaillant davantage.