Sekkaki dans une prison haute sécurité

Les autorités marocaines ont transféré le malfaiteur belge Ashraf Sekkaki dans une prison "haute sécurité" à Rabat, rapporte samedi son avocat, Sven Mary, dans Het Nieuwsblad. L’homme, également appelé le fou de l’évasion, est considéré comme l’un des plus grands criminels de notre pays.

Ashraf Sekkaki, âgé de 26 ans, était détenu il y a quelque temps à la prison d'Oujda depuis son arrestation au Maroc durant l'été 2009, après une évasion spectaculaire par hélicoptère de la prison de Bruges en Belgique.

Il y a deux semaines, il s'était aussi évadé de la prison d'Oujda. Quelques heures après cette évasion, il avait été à nouveau arrêté dans une ville située à 150 kilomètres d'Oujda. Il a comparu deux jours plus tard devant un juge, entouré d'une véritable petite armée de policiers.

Selon son avocat, il est à présent détenu dans une prison à Rabat où un régime plus sévère est d'application et où la sécurité est renforcée.

En 2003 et 2009, il s'était échappé des prisons de Turnhout et de Bruges en Belgique. Lors de cette dernière évasion sur le sol belge, un hélicoptère avait été utilisé. Le fugitif avait été capturé au Maroc environ deux semaines plus tard. Il a commis plusieurs faits de violence, dont des attaques à main armée, des car-jackings et des tiger-kidnappings.