Les bas salaires paieront le médecin 1 euro

Médecins et mutuelles sont parvenus hier soir à un accord unanime sur les tarifs médicaux de l'an prochain, a indiqué la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx. Il permet de réaliser des économies sans affecter les patients, s'est-elle réjouie.

D'après un communiqué de la ministre de la Santé, une économie de 83 millions d'euros sera réalisée sur les honoraires des médecins spécialistes.

Des mesures en faveur des patients en situation défavorisée ont été adoptées, notamment un engagement des médecins à appliquer le tiers payant social, c'est à dire le remboursement des soins au médecin, plutôt qu'au patient, qui ne paie sur place que la part non-remboursée.

Pour certains patients, la part non-remboursée (le ticket modérateur) sera abaissée à un euro.

L'accord prévoit aussi une revalorisation pour les médecins généralistes dans le cadre des prestations de garde.