OTAN: pose de la première pierre à Evere

La première pierre du nouveau quartier général de l'OTAN a été posée jeudi matin à Evere, dans la banlieue bruxelloise, en face des bâtiments qu'il occupe actuellement. Les nouvelles installations, dont le coût est évalué à un demi-milliard d'euros, occuperont 250.000 m2 et seront placées sous gestion belge.

Si tout se déroule comme prévu, les premières caisses de déménagement du QG pourront être déballées mi-2015.

La décision de construire un nouvel site date de 1999.

Les bâtiments existants avaient fait leur temps et ne représentaient d'ailleurs à l'origine qu'une solution provisoire, afin d'héberger d'urgence l'OTAN, obligée de se replier vers la Belgique à la suite de la décision du général de Gaulle en 1966 de retirer la France de la structure militaire.

Depuis lors, l'OTAN est à Bruxelles pour y rester, a souligné jeudi le secrétaire général de l'organisation du traité Atlantique Nord Anders Fogh Rasmussen, sous le regard du premier ministre Yves Leterme (CD&V) et du ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V). Ceux-ci se sont félicités de cette présence à Bruxelles, aux côtés de nombre d'autres organisations internationales.

Le nouveau siège comportera une impressionnante architecture métallique.

Une poutre principale supporte 8 structures latérales pouvant accueillir 120.000 m2 de bureaux et 4.500 personnes.

Le coût des travaux a été évalué à 460 millions d'euros, auxquels s'ajouteront au moins 17,5 millions pour la sécurisation et 25 millions de matériel audiovisuel.

Les anciens bâtiments seront cédés à la Défense belge mais leur nouvelle utilisation n'a pas encore été définie.