Moins de problèmes que prévu à Zaventem

Contrairement à ce que la direction de Brussels Airport avait craint lundi, de nombreux vols pourront tout de même avoir lieu comme prévu ce mardi. Les trois sociétés de manutention de l’aéroport international disposent en effet à nouveau de suffisamment d’approvisionnement en liquide de dégivrage pour les avions. De nombreux vols sont cependant annulés en raison des conditions climatiques dans leur pays de destination.

Lundi midi, la direction de Brussels Airport avait annoncé que l’aéroport était menacé de paralysie dès ce mardi en raison d’une pénurie de liquide de dégivrage pour les avions. Au courant de la journée, les autorités aéroportuaires avaient cependant pu constater que les trois sociétés de manutention à Zaventem disposaient à nouveau de réserves suffisantes de liquide de dégivrage.

La plupart des 250 vols programmés pour ce mardi devraient donc pouvoir avoir lieu, éventuellement avec du retard. L’annulation d’une partie des vols long courrier avait cependant déjà été entérinée lundi. D’autre part, nombre de vols à destination d’aéroports fermés en raison des conditions climatiques à l’étranger devront être annulés à Zaventem.

Ce sont avant tout les aéroports en Allemagne, en Grande-Bretagne et dans les Alpes qui connaissent ce mardi des problèmes de trafic aérien en raison d’importantes chutes de neige. A l’aéroport allemand de Francfort, tous les vols ont été interrompus pendant quatre heures ce mardi matin en raison d’intempéries. L’aéroport était cependant à nouveau opérationnel mardi midi.

D’autre part, plusieurs compagnies aériennes étrangères avaient déjà modifié leurs horaires de vol lundi soir à Zaventem, parce qu’elles pensaient que Brussels Airport serait fermé jusqu’à mercredi. D’où l’annulation de plusieurs vols long courrier.

Les passagers qui doivent prendre un vol à Zaventem ont reçu le conseil de consulter le site internet de Brussels Airport ou de s’adresser à leur compagnie aérienne.