Retie: il poignarde son ex et se suicide

L'enseignant avait écrit une lettre d'adieu virulente à son ex-amie dans la nuit de dimanche à lundi. La jeune fille est allée à la police locale, qui a estimé après discussion avec l'homme qu'il n'y avait pas de risque sérieux qu'il commette un acte désespéré.

L'enseignant avait entretenu durant les 2 ans et demi une relation secrète avec la jeune fille, de dix ans sa cadette. Ils taisaient leur relation en raison de la différence d'âge et de son emploi d'enseignant à Arendonck (Anvers).

La jeune fille a finalement décidé de mettre fin à la relation. Selon ses parents, il ne s'agissait pas d'une relation amoureuse, mais de harcèlement de la part du jeune homme.

L'enseignant a écrit une lettre d'adieu virulente à son ex-amie dans la nuit de dimanche à lundi. La jeune fille est allée à la police locale, qui a estimé après discussion avec l'homme qu'il n'y avait pas de risque sérieux qu'il commette un acte désespéré, a confirmé le parquet de Turnhout mardi.

Après la discussion, le jeune homme est parti à l'école où il s'est comporté "normalement", selon ses collègues. A peine trois quarts d'heure après le travail, il a donné rendez-vous à son ex dans un chemin isolé à Retie (Campine anversoise) et l'a poignardée dans l’estomac.

L’agresseur est ensuite monté à bord de son véhicule et a percuté à vive allure un arbre. La voiture a pris feu et les pompiers ont découvert le corps de l'homme à bord du véhicule. L'enseignant avait annoncé son acte de désespoir un peu plus tôt dans deux lettres d'adieu postées sur internet.