Wouter Beke élu à la présidence du CD&V

Unique candidat, Wouter Beke a été élu mercredi à la présidence du CD&V avec le soutien de 98,7% des suffrages exprimés. Au total, un peu plus de 25.000 membres ont participé à cette élection.

Président intérimaire depuis l'été dernier, après la démission de Marianne Thyssen consécutive à la défaite du 13 juin dernier, Wouter Beke bénéficiait du soutien de tous les poids lourds du parti, dont le ministre-président flamand Kris Peeters, et le Premier ministre Yves Leterme.

Le parti démocrate-chrétien flamand n'entendait à l'origine organiser son élection présidentielle qu'après la formation d'un gouvernement, mais sa celle-ci traînant en longueur, le CD&V avait décidé en novembre dernier de ne plus attendre, et d'organiser le scrutin avant la Noël