Risque d’effondrement au Musée de l’Armée

La situation est à présent sous contrôle à la section Air et Espace du Musée de l'Armée au Cinquantenaire à Bruxelles après le danger d'effondrement d'une partie du toit à cause du poids de la neige, assure Dominique Hanson, directeur général du musée. Les travaux de consolidation commencent jeudi.

"La Régie des bâtiments est sur place et on attend la firme mandatée par celle-ci pour commencer à étançonner la zone de toit où les poutres ont éclaté", a précisé jeudi matin Dominique Hanson.

"La neige continue de fondre et depuis mercredi, la situation évolue dans le bon sens. Il n'y a pas eu d'infiltration d'eau".

Quelques avions situés en-dessous de la zone à risque, créée par le glissement répété de volumineux blocs de glace et de neige, ont été déplacés dans la soirée de mercredi.

"Cette zone n'avait jamais été dégagée, alors que la neige ne peut s'évacuer que par un seul endroit", a indiqué M. Hanson.

La section Air et Espace du Musée de l'Armée sera fermée pendant toute la durée du chantier. "On espère la rouvrir le plus rapidement possible, en écartant évidemment le public de la zone dangereuse.

Les autres sections demeurent évidemment ouvertes", a-t-il tenu à rappeler.