Le médiateur a rédigé sa note globale

Comme il l’avait annoncé en milieu de semaine dernière, le médiateur royal Johan Vande Lanotte (SP.A, photo) a mis le week-end de Nouvel An à profit pour peaufiner une nouvelle version de sa note globale de négociations. La version néerlandaise en est terminée et est actuellement traduite vers le français. Elle sera ensuite remise ce lundi soir, par porteur, aux 7 partis politiques impliqués depuis des mois dans les négociations communautaires en vue de la formation d’un nouveau gouvernement fédéral.

Les présidents ou présidentes du CD&V, de la N-VA, du SP.A, de Groen !, d’Ecolo, du CDH et du PS auront ensuite jusqu’à mercredi pour faire savoir à Johan Vande Lanotte s’ils sont prêts à poursuivre les négociations à sept sur base de la nouvelle version de sa note globale.

Selon le conciliateur, il s’agirait d’un projet équilibré, dans lequel tous les éléments se tiennent. Il ne considère cependant pas que sa note soit uniquement à prendre ou à laisser.

Plus tard cette semaine, une réunion devrait ensuite avoir lieu avec les sept partis négociateurs. Si elle a bien lieu, ce sera la première fois depuis le mois de septembre que les sept partis sont à nouveau tous assis autour d’une même table.

Le médiateur royal propose pour plus de 14 milliards d’euros d’autonomie fiscale pour les Régions flamande, wallonne et de Bruxelles-Capitale, en plus du transfert de compétences du fédéral vers le régional pour l’équivalent de 15 milliards d’euros, ainsi que la scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde.