"La N-VA se montrera constructive"

La N-VA est prête à se montrer "constructive" au parlement pour soutenir des mesures budgétaires, mais ne donnera pas sa confiance à un quelconque gouvernement sans accord communautaire au préalable, a indiqué dimanche le chef de groupe N-VA à la Chambre, Jan Jambon, sur le plateau du Zevende Dag (VRT).

M. Jambon réagissait ainsi à une proposition du président du MR et ministre des Finances démissionnaire Didier Reynders (photo). Ce dernier souhaite donner à l'actuel gouvernement d'affaires courantes la possibilité de prendre les mesures nécessaires pour le budget 2011 et, éventuellement, aborder le dossier de l'asile et de la migration.

Il ne s'agirait donc pas d'un gouvernement transitoire ou d'urgence qui déposerait une déclaration gouvernementale et réclamerait la confiance du parlement, mais une continuation du gouvernement actuel "renforcé" d'un "programme limité".

Un des problèmes est que ce gouvernement d'affaires courantes renforcé ne dispose pas de majorité dans le groupe linguistique néerlandophone. Didier Reynders veut pour cela des accords avec la N-VA.

La N-VA se dit prête de son côté à soutenir ce schéma au parlement. "Nous avons déjà proposé notre soutien en octobre de l'an dernier pour les mesures budgétaires nécessaires", a fait remarquer Jan Jambon. Mais les nationalistes flamands ne sont pas prêts pour autant à "signer un chèque en blanc".

L'ouverture faite aux libéraux a été qualifiée par Jan Jambon de "lumière nouvelle sur la situation". "C'est peut-être le début d'une solution", a-t-il dit.