Morel et Vanhecke se sont mariés

L’ancienne égérie du Vlaams Belang, qui est atteinte de cancer en phase terminale, et l’ancien président du parti se sont mariés à Bruges, alors qu’ils avaient toujours nié avoir une relation. Leur mariage doit aussi garantir une protection juridique aux jeunes enfants de Marie-Rose Morel.

Le mariage a eu lieu dans la plus stricte intimité, à Bruges (Flandre occidentale). Plusieurs mandataires du parti flamand d’extrême-droite, dont Marie-Rose Morel et Frank Vanhecke ont été deux figures fortes, étaient témoins de l’événement.

Depuis quelques années, des rumeurs circulaient sur une relation amoureuse entre Morel et Vanhecke, l’ancien président du Vlaams Belang et député au Parlement européen. Les deux personnalités politiques avaient toujours nié former un couple.

Marie-Rose Morel souffre depuis quelques temps d’un cancer, qui a maintenant atteint sa phase terminale. « J’ai demandé à Frank d’entreprendre toutes les démarches administratives pour un mariage éventuel », écrivait Marie-Rose Morel dans le quotidien Het Laatste Nieuws.

« Je ne l’ai pas seulement fait parce qu’un mariage offre à mes enfants une protection juridique - ce qui ne serait pas très correct vis-à-vis de Frank -, mais parce qu’il est l’homme qui ces deux dernières années s’est toujours trouvé à mes côtés, où et quand c’était nécessaire, toujours aussi attentif et affectueux. J’aime mon époux ».

"Une atmosphère très sereine"

L’échevin brugeois de l’Etat civil, Franky Demon, a célébré le mariage au domicile de Frank Vanhecke. « Ce fut un moment très serein, pendant lequel j’ai vu énormément de respect entre Madame Morel et Monsieur Vanhecke ».

« Ils avaient l’air heureux. Au moment où j’ai célébré leur union, j’ai vraiment vu de l’amour sur leurs visages et du bonheur », concluait Franky Demon.