Vande Lanotte attendu mardi chez le Roi

C’est finalement demain, et pas ce lundi, que Johan Vande Lanotte (SP.A, photo) sera reçu par Albert II. Le Palais royal a indiqué que l’entrevue aurait lieu "en fin d’après-midi" mardi. Le conciliateur s’était rendu jeudi dernier chez le souverain pour lui faire rapport des réponses apportées à sa note globale par les 7 partis politiques négociateurs. Estimant qu’il n’y avait plus parmi tous les partis une volonté suffisante de poursuivre les négociations, le médiateur avait demandé d’être déchargé de sa mission. Albert II tient encore toujours sa décision en suspens.

Alors qu’il tient encore sa décision en suspens, le Roi Albert II (photo) n’a pas mené, comme à son habitude, d’audiences ni de consultations ces derniers jours, depuis l’entrevue de jeudi avec Johan Vande Lanotte.

Ces derniers jours, ce sont avant tout les divers partis politiques qui ont fait allusion aux pistes qu’ils envisagent pour sortir de l’impasse politique et poursuivre des négociations. Certains envisagent un gouvernement d’urgence, d‘autres d’octroyer quelques compétences supplémentaires au gouvernement en affaires courantes, mais les avis semblent encore trop diverger.

Il est donc encore impossible de dire si le souverain acceptera, ou pas, de décharger Johan Vande Lanotte de sa mission. Il se pourrait aussi qu’Albert II demande au conciliateur d’effectuer une deuxième tentative.

Les partis francophones et les démocrates-chrétiens flamands verraient bien Vande Lanotte poursuivre sa mission, tandis que la N-VA préfèrerait reprendre elle-même la direction des négociations, en collaboration avec le PS. Ces deux partis sont en effet sortis grands vainqueurs, en Flandre pour la N-VA et en Wallonie pour le PS, des élections législatives du 13 juin 2010.

Il se pourrait aussi que la visite du conciliateur chez le Roi ait été retardée en raison de l’état de santé de la mère de Vande Lanotte. Ce dernier a en effet passé beaucoup de temps ce week-end au chevet de sa mère, hospitalisée.

Il se pourrait enfin que le Roi reporte encore sa décision de quelques jours, pour laisser le calme revenir au sein des partis.

Selon le porte-parole de Johan Vande Lanotte, le conciliateur royal est attendu à 17h00 au Palais ce mardi.