Vande Lanotte poursuivra sa mission

Le roi a demandé à Vande Lanotte de prendre toute initiative utile, avec les présidents du PS et de la N-VA, pour sortir de la crise. Johan Vande Lanotte n'a donc pas été déchargé de sa mission de concilateur.

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte s'est bien rendu au Château de Laeken vers 17h30 et ce malgré le décès de sa mère, intervenu hier soir.

Le conciliateur était le troisième à se présenter chez le roi cet après-midi, qui a reçu à 15h Bart De Wever et, une heure plus tard, Elio Di Rupo.

Toute initiative utile

Selon le communiqué du Palais, "le roi a demandé à Monsieur Vande Lanotte de prendre toute initiative utile, en dialogue privilégié avec les Présidents des deux plus grands partis, en vue de sortir le plus vite possible de l'impasse politique actuelle. De cette manière, le bien-être de tous les citoyens de notre pays pourra être préservé".

Le communiqué précise que Johan Vande Lanotte a accepté cette demande.

Le conciliateur avait transmis la semaine dernière une note globale pour baliser la réforme de l'Etat, le sort de Bruxelles et de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Mais celle-ci a été mal accueillie par la N-VA et le CD&V. Johan Vande Lanotte a dès lors demandé jeudi dernier au roi à être déchargé de sa mission après avoir constaté qu'il n'y avait pas de volonté suffisante des partis concernés pour reprendre les négociations interrompues depuis le 3 septembre. De contacts ont eu lieu depuis et les choses semblent avoir évolué. 

Finalement, Johan Vande Lanotte poursuit sa mission et travaillera "en dialogue" avec Bart De Wever et Elio Di Rupo.