"S’adresser à tous ceux qui vivent en Flandre"

Dans son discours du Nouvel an, le président du Conseil d’administration de la VRT, Luc Van den Brande a estimé que l'une des missions de la chaîne publique était de donner une image objective de la Flandre aux Européens.

Le président du Conseil d’administration estime que la VRT doit davantage s’intéresser à ce qui se passe au-delà de nos frontières et plus particulièrement en Europe. "Les informations européennes sont devenues des informations qui nous sont proches".

Service international multilingue

L’ancien ministre-président flamand, qui préside le Conseil d’administration de la VRT depuis un an, a regretté que les nombreux Européens qui vivent dans notre pays soient souvent informés de manière partiale sur la réalité de ce qui se passe en Flandre. Il a ainsi insisté sur le rôle que pourrait jouer, à l’avenir, un service international multilingue comme le faisait RVi jusqu’en 2005.

RVi proposait en effet des programmes internationaux destinés non seulement aux Flamands expatriés mais également aux francophones, anglophones et germanophones.

"Nous vivons dans un monde global où les gens sont interdépendants les uns des autres mais recherchent dans le même temps des certitudes. Il apparaît de plus en plus évident qu’un système de libre-échange doit être corrigé, il en va de même dans le domaine des médias", estime encore Luc Van den Brande.

Dans ce contexte une démocratie a besoin d’une chaîne de service public forte.

"La VRT a un rôle social à jouer. Sa mission est de fournir des informations fiables et des commentaires crédibles. Elle doit aussi susciter l’intérêt du public dans des domaines très différents, tels que la culture mais aussi le divertissement et le sport. La VRT doit être présente partout où les gens se réunissent. La chaîne publique doit s’ouvrir aux autres par une approche de dialogue.

Pour le président du CA de la VRT, "une chaîne de service public doit s’intéresser à tous les Flamands mais aussi à tous ceux qui habitent en Flandre".

Enfin, selon Luc Van den Brande la VRT doit refléter la diversité de la société et toucher toutes les catégories de la population en accordant une attention particulière aux plus jeunes".