Prêtre pédophile extradé vers le Canada

Le père Eric Dejaeger, originaire de Roulers, a été condamné en 1990 au Canada pour le viol de huit enfants Inuits. Depuis une dizaine d’années, il se cachait chez les Pères Oblaten à Blanden, en Brabant flamand. Il a été expulsé ce mercredi de Belgique. Escorté par la police, le prêtre a été embarqué dans un avion à destination de Montréal, où il devait être remis aux autorités judiciaires locales.

Originaire de Roulers, le père Eric Dejaeger s’est rendu dans les années 1970 au Canada pour y convertir au christianisme des Inuits sur l’île Igloolik, dans le nord du pays. Le 5 avril 1990, il était condamné à 5 ans de prison pour le viol de 8 enfants, garçons et filles.

Le religieux flamand n’avait alors passé que quelques mois en prison, avant de bénéficier d’une libération conditionnelle en 1991 et de récidiver. Neuf nouvelles plaintes avaient alors été déposées à son encontre en 1995.

Comme il s’agissait de plaintes officielles, Dejaeger (photo) devait se tenir à disposition de la justice et n’avait pas le droit de quitter le Canada. Vraisemblablement avec l’aide des Pères Oblaten, il a pu fuir le pays et vivait depuis une dizaine d’années à l’abbaye de Blanden, près d’Oud-Heverlee (en Brabant flamand). Le Canada réclamait de longue date son extradition.

Son dossier a connu une accélération à la suite des révélations d’abus sexuels commis par l’ancien évêque brugeois Roger Vangheluwe et de la démission de ce dernier en 2010.

Après avoir été interrogé à l’abbaye de Blanden par la police, le père Dejaeger âgé de 63 ans était arrêté et livré à l’Office des étrangers, puis installé dans le Centre fermé pour les ressortissants étrangers illégaux, De Refuge, à Bruges (Flandre occidentale).

Eric Dejaeger avait opté à la fin des années 1970 pour la nationalité canadienne, afin de pouvoir être extradé au Canada si le pays le demandait. Mais il possédait aussi encore la nationalité belge et, en principe, la Belgique n’extrade pas ses ressortissants.

Récemment, sa nationalité belge lui avait cependant été retirée parce qu’Eric Dejaeger s’était introduit en Belgique à l’aide de documents frauduleux. Son séjour en Belgique était donc devenu illégal et il a pu être expulsé et extradé vers le Canada.