La Flandre aura la vignette routière en 2013

Le gouvernement flamand a formellement avalisé ce vendredi l’accord intervenu au début du mois de janvier entre les ministres-présidents des Régions flamande, wallonne et de Bruxelles-Capitale au sujet d’un péage routier dès 2013. Un péage au kilomètre pour les camions de 3,5 tonnes et plus devrait ainsi être introduit, tandis que les véhicules légers seront soumis à une taxation à la durée par le biais d’une vignette.

Selon la ministre flamande de la Mobilité, Hilde Crevits (CD&V, photo), la vignette routière pour les voitures particulières est une autre façon de calculer et percevoir la taxe annuelle de circulation. Cette taxe se déclinera en deux parties.

La première partie consistera en un montant fixe qui devra être payé pour pouvoir utiliser l’infrastructure routière. Les conducteurs étrangers devront donc aussi payer ce montant pour pouvoir rouler en Flandre. Pour ce faire, ils devront acheter une vignette. Les Flamands s’acquitteront par contre vraisemblablement de la taxe via leurs impôts annuels.

Quant à la seconde partie de la taxe, elle sera variable, en fonction des critères environnementaux du véhicule utilisé. Les propriétaires de voitures plus polluantes (qui émettent davantage de gaz à effet de serre, de particules fines ou font beaucoup de bruit) devront donc payer davantage.

Péage au kilomètre pour les camions

Pour les poids lourds, le système d’eurovignette se muera dès 2013 en péage au kilomètre. Il s’agira d’un système semblable à celui utilisé en Allemagne depuis quelques années. Il fonctionne via une détection par satellite et la communication mobile de données (par exemple via le GPS).

Les systèmes d’enregistrement électronique devront donc être installés dans les camions. La perception de la taxe sera confiée à une société privée. Les tarifs varieront en fonction du nombre de kilomètres parcourus, de l’heure et de l’endroit du déplacement.