LDD change de nom, pas de figure de proue

Au cours de la réception de Nouvel An du parti à Bruxelles, La Liste Dedecker a annoncé que les trois lettres de son abréviation ont dorénavant une autre signification. Alors que ce changement de nom visait à prendre une distance par rapport au fondateur du parti, Jean-Marie Dedecker a été replacé à la présidence, au terme du court intermède assuré par Lode Vereeck.

Afin de se détacher de son fondateur, l’ancien entraîneur national de judo Jean-Marie Dedecker (photo), le parti flamand Liste Dedecker s’appellera dorénavant uniquement LDD, les trois lettres qu’il utilisait déjà comme abréviation.

Celles-ci signifient maintenant Libertaire, Direct et Démocratique. « Libertaire signifie un maximum de liberté et un minimum de gouvernement. Direct fait allusion à notre approche et notre style. Et Démocratique fait référence à notre foi en des référendums », déclarait Lode Vereeck, chef de groupe flamand et président du parti depuis juillet dernier, à la suite de la défaite électorale du parti.

« LDD propose de véritables solutions pour les problèmes de société et l’impasse politique actuelle. Mais notre message n’est pas assez connu de la population. Mal connu et donc mal aimé. Le changement de nom est donc plus qu’une intervention cosmétique. C’est un vrai nouveau départ pour notre parti ». Un parti fondé il y a exactement 4 ans.

La surprise du jour vint cependant lorsque Lode Vereeck annonça qu’il renonçait à son mandat de président du parti, et que Jean-Marie Dedecker reprenait les rênes du LDD. La décision est étonnante quand on sait que Dedecker avait décidé de prendre une année sabbatique à la suite de la lourde défaite du parti aux élections législatives de juin 2010.