Elio Di Rupo a un message pour le roi…

Albert II a reçu ce mardi le président du PS et achevé cet après-midi ses consultations en recevant le président de la N-VA Bart De Wever. En arrivant ce matin au château de Laeken, Elio Di Rupo avait sur les genoux un texte intitulé "message au roi".

Le titre du document d’Elio Di Rupo a été perçu par un photographe de l’agence Belga qui se trouvait à l’entrée. Dans ce texte, le président des socialistes réitère sous une autre forme l'appel à la formation d'un gouvernement d'union nationale qu'il a lancé jeudi soir.

"Ma conviction est que tôt ou tard il faudra mettre tous les partis démocratiques autour de la table tant la réforme voulue par le nord est déterminante pour l'avenir du pays", peut-on notamment lire au début de ce message.

Le président du PS y souligne également que pour ne pas déstabiliser plus le pays, il faudrait présenter au parlement le budget 2011.

Reste à savoir quel sera le message porté par le président de la N-VA, qui a été reçu par le souverain cet après-midi. Bart De Wever (photo) avait déjà fait savoir à la presse qu’il avait encore des idées pour sortir de l’impasse.

Notons qu'en arrivant au château, le président de la N-VA portait avec lui une petite touche d'humour faisant allusion à la photo ayant dévoilé le projet de déclaration d'Elio Di Rupo au roi. Bart De Wever tenait en effet une feuille blanche A4 sur laquelle il avait marqué "curieuzeneuzemosterdpot" , se rapportant ainsi à la curiosité mal placée des journalistes.

Albert II a à présent vu les responsables des sept partis qui négociaient jusqu’alors une réforme de l’Etat ainsi que les président du MR et de l’Open VLD. Ces deux derniers, Didier Reynders et Alexander De Croo, n'avaient plus été consultés depuis le lendemain des élections.